Impliquer les filles dans la production de données en Guinée, le leitmotiv d’OSM Guinée

0
193
Participante #Girlsmap4GN C.P : Adama Hawa Sow

Initiée par Adama Hawa Sow et pilotée par toute l’équipe d’OSM Guinée, le Girls Map For Guinea s’est déroulée du 09 au 10 mars 2019 au siège de l’Association des blogueurs de Guinée (Ablogui).
Le Girls Map For Guinea vise à engager les filles et les femmes dans la cartographie numérique et dans le système d’informations géographiques en Guinée. Considérée à tort comme un domaine réservé exclusivement aux hommes, en Guinée peu de femmes sont impliquées dans la cartographie. C’est suite à ce constat amer, qu’OSM Guinée a décidé de changer la donne en lançant ce programme.

Objectifs
L’objectif principal du programme est d’impliquer les jeunes filles/femmes dans la cartographie numérique et dans le système d’informations géographiques en Guinée.
Objectifs spécifiques :
• former les jeunes filles /femmes à pouvoir lire et produire des cartes à des fins humanitaires et de Développement Durable ;
• Doter les jeunes filles/femmes de compétences en cartographie numérique
• Constituer un réseau dynamique de femmes cartographes productrices de données libres en Guinée ;
• Amener les jeunes filles/femmes à comprendre le projet OpenStreetMap (fonctionnement, spécificités, avantages, limites) ;
• Contribuer à l’amélioration de la carte de base de la Guinée et la mobilisation à distance dans le cadre de la lutte contre les mutilations génitales féminines.

Sur un total de 19 inscrits via le lien mis en ligne, seules 15 femmes ont pu remplir les conditions de sélections.
Durant les deux jours, les participantes ont été sensibilisées sur les  avantages de la cartographie numérique et libre et ont découvert plusieurs outils qui rentrent dans la production de la donnée.

  Avoir un compte OSM et maîtrisé les outils de collecte de données

Afin de faciliter la compréhension du projet, une présentation brève d’OpenStreetMap, son mode de fonctionnement, ses contributeurs et de la communauté OpenStreetMap Guinée a été faite.
Ensuite, ce fut la phase création des comptes OSM à travers le site http://www.openstreetmap.org, l’explication du fonctionnement de l’éditeur ID sur OpenStreetMap.

Après la pause déjeuner d’1 heures 30, nous sommes passés à l’installation et la présentation de l’outil d’édition JOSM (Java OpenStreetMap), la prise en main, sa configuration, ses extensions, l’édition des données ainsi que leur visualisation.

Au cours de la deuxième journée, une remise à niveau sur JOSM et un récapitulatif de la 1ère journée fut faite avant la phase terrain pour une collecte de données. Les girls mappeuses ont pris connaissance des outils utilisés pour la collecte des données tels que Osmtracker, de la technique de préparation de collecte de données terrain, de l’authentification, la gestion des erreurs, de l’édition de ces données ainsi que leur exportation pour un usage libre.

Au terme de l’activité, les participantes ont été initiées à la participation au mapathon via un lien qui leur a été envoyé http://taches.francophonelibre.org/project/263.

L’initiatrice de l’activité n’a pas manqué de leur rappeler la nécessité d’être productive et d’intégrer la cartographie numérique dans les activités de lutte contre les mutilations génitales féminines.
Il faut rappeler que cette activité s’est déroulée grâce à une subvention de la CAFDO. Les participantes ont fortement apprécié l’initiative et promettent de s’impliquer pour la cartographie totale de tout le pays.

OSM compte dans les prochains mois élargir ce programme à d’autres femmes de l’intérieur du pays afin de construire une équipe dynamique de contributrices à travers le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here