Guinée: combat contre les ordures, OSM Guinée s’engage

0
190
Capture d'image de la carte Umap avec une vue sur le dépotoir de Nongo centre.

La problématique de la gestion des déchets dans la capitale guinéenne Conakry devient de plus en plus compliquée. La situation des déchets à Conakry reste encore un casse-tête car, le rythme de production des déchets par les citoyens dépasse largement le rythme de leur collecte. Ce qui fait que les déchets sont encore visibles dans différents coins de la ville, partout des dépotoirs sauvages sont créés. Plusieurs quartiers de Conakry sont actuellement submergés par les ordures. Des caniveaux bouchés, des tas d’immondices éparpillés çà et là et des routes bloquées, telle est l’image qu’offre la capitale guinéenne en ce début saison pluvieuse.

Malgré les nombreuses initiatives citoyennes et les campagnes d’assainissement du gouvernement, Conakry peine à retrouver son image d’antan de « perle de l’Afrique ». Pour contribuer aux efforts des uns et autres, la communauté des cartographes de Guinée (OSM Guinée) s’est engagée à travers son projet « SOS Immondice » à répertorier tous les points de déchets de la capitale et réaliser une carte dynamique sur Umap qui permettra aux autorités en charge de l’assainissement de retrouver facilement tous les points de déchets, pas uniquement ceux qui sont sur les abords des routes.

Team OSM Guinée après la 1ère journée de collecte.
C.P: osmguinee

Durant trois jours, l’équipe OSM Guinée a sillonné les quartiers de la commune de Ratoma et Matoto pour répertorier et collecter les points gpx à travers l’appli OSMtracker. L’édition des points collectés a permis la réalisation de la carte sur Umap, carte mise en ligne et accessible via ce lien http://u.osmfr.org/m/345455/. Il faut préciser que cette carte sera mise à jour quotidiennement jusqu’à collecte totale de tous les points de déchets de la capitale.

Capture d’image de la carte Umap avec une vue sur un dépot d’ordures au marché de Gbessia.

Ce projet est soutenu par la Communauté Afrique Francophone des Données Ouvertes (https://www.donneesouvertes.africa/).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here